HANDICAPSEXE-AUDE

HANDICAPSEXE-AUDE

TEMOIGNAGE D'UNE FEMME HANDICAPEE

  

Témoignage d’une jeune femme reconnue handicapée,

 

Vous ne me connaissez pas tous, seul les personnes de mon entourage, ou ayant fréquenté des structures d’accueil pour les personnes handicapées, femmes et hommes.  Et je souhaite rester discrète pour le moment. J’ai rencontrés, Thierry en ville à Limoux. Cet homme, célibataire, libre, et souvent à l’écoute lorsqu’il se sent en confiance avec l’autre personne. Nous nous sommes croisés, la première fois,  en ville, il est timide, mais m’a proposé de boire un café avec lui, et pour faire sa connaissance, j’ai bien sur accepté. Il faisant beau, et nous nous sommes mis à une terrasse, puis nous sommes allés faire un tour dans un petit parc, au bord de l’Aude. Nous avons discuté, nous nous somme baladé dans le parc J’ai profité de cette sortie, puis des suivantes, Pour être reçue à son domicile, rue blanquerie, je m’en souviens. Des notre arrivé, j’ai voulue voir sa chambre, et j’ai voulu faire l’amour avec lui. En nous déshabillant, nous nous caressions, puis nous nous sommes retrouvé, rapidement, entièrement nus tous les deux. Je me suis laissée caresser, puis, il m’a demandé de le laisser lécher mon sexe, sa demande s’est faite, avec ses paroles : « je veux te passer la langue ». J’ai bien sur tout de suite compris ce qu’il voulait dire. Me pratiquer un cunnilingus. Je ne connaissais pas encore le nom exact de cette pratique sexuelle, c’est lui qui me l’a appris. Bien sur, j’ai accepté, par plaisir, et cela m’a énormément plu. Puis, nous avons fait l’amour proprement dit, nous avons pratiqué deux positions. La première, la « classique, lui allongé sur moi, me faisant des va et viens, parfois lents, parfois plus rapides. Puis, il m’a demandé de passer sur lui, ce que j’ai tout de suite accepté, je l’ai chevauché. Quel plaisir. Nous avions l'esprit occupé, à nous donner mutuellement du plaisir, et c’est ce qui s’est passé. Pour finir, comme il m’avait léché la « chatte » longtemps, et il m’a fait jouir, J’ai donc voulu lui faire plaisir, je ne l’avais encore jamais fait à un homme. Je lui ai proposé de le sucer, je dois avouer que je ne suis pas une experte de cette pratique, au début, cela peut paraitre « dégoutant », mais au contraire, et je sais que des femmes, pratiquent assez souvent cette pratique à leur copain. Pour certains cela fait partie des préliminaire, mais là c’était pour conclure. Il semble qu’il a bien aimé, ce que je lui ai fait, au point qu’il a joui, il a joui dans ma bouche, cela m’a un peu surpris, mais pour sentir le gout, j’ai tout avalé. Et contrairement à une idée reçue, cela m’a plu, et bien sur lui a plu à lui aussi.

 

 Pourtant, au début, j’ai été intriguée par son physique, tout d’abord, en ce qui me concerne, je suis plutôt forte, et plus grande  que lui. Lui, est mince. Oui, j’ai été plutôt Intriguée par son apparence. Mais, en ce qui concerne, la mienne, il va de soit, que je ne pouvais pas le juger, sur cette apparence, qu’il n’a certainement pas choisie. J’ai appris à le connaitre. Il est respectueux, légèrement timide, à l’écoute, et sociable, mai lorsqu’il est en confiance. Il n’accepte de recevoir chez lui, que lorsqu’il à lui-même donné son accord, qu’il a lui-même invité la ou les personnes, ou  donné un rendez-vous, à une date, et une heure. C’est sont droit, et je pense, que l’on ne doit pas lui en vouloir pour cela. Ni se permettre de le critiquer.

 

Je peux me « venter » de l’avoir vue, tout nu, à plusieurs reprises, dans l’intimité de son domicile, et, en ce qui me concerne, coté intimité, il est bien pourvu, il n’a rien à envier aux autres hommes, normalement « montés ». Juste ce qu’il faut pour donner du plaisir, si l’on n’est pas « coincé ».  Je suis allé chez lui, trois fois, durant ces trois fois, nous avons fait l’amour, sans aucun problème, un jour, j’avais mal à une épaule, il m’a massé, durant ces trois fois, il ne m’a jamais rien imposé, ce que j’ai fait, c’est soit moi-même qui le lui ai demandé, soit, je l’ai accepté par moi-même, en toute liberté. Il ne m’a jamais demandé ou obligé de le sucer, de lui faire une fellation, mais, je l’ai fait pour lui faire plaisir, et le faire jouir comme il m’avait fait jouir en me léchant.

 

 En fin d’après midi, et de nos ébats, nous nous sommes quitté, je suis rentré, puis lui, est resté chez lui, pur je pense se préparer son repas. Il ne m’a jamais laissé tomber durant toute cette période. Ou je passais régulièrement Limoux. et le mercredi, j’allais chez lui, pour faire l’amour. Alors, mesdemoiselles, si vous êtes, seules, handicapées, ou si vous vous trouvez « moche » trop grande, trop grosse, ou autre, cela ne le gène pas, il ne juge par sur votre apparence. Et il peut vraiment vous donner du plaisir, et je pense, vous rendre heureuse. .

 

Bises à toutes.

 

 

 



24/03/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres